Comment Saluer Elizabeth 2 au Royaume-Uni ?

De passage au Royaume-Uni, vous aimeriez saluer la reine Elizabeth 2 ? Vous rêvez d’apercevoir sa majesté et ses beaux chapeaux ? Vous croyez qu’en faisant le pied de grue devant Buckingham Palace, à Londres, vous parviendrez à faire un selfie avec elle ? Ah ah ah, vous avez tout faux ! C’est en Écosse, à Édimbourg qu’il faut se rendre pour avoir d’une chance d’approcher sa majesté ! Je vous explique pourquoi !

Croiser Elizabeth 2 à Holyroodhouse

Pour avoir la chance d’apercevoir la monarque britannique, la meilleure des choses à faire est de ne pas y penser.

Voici une méthode infaillible : se rendre en Écosse fin juin. Décider de visiter le palais Holyroodhouse, à Édimbourg.

Arriver par Holyrood Park. Longer les grilles et remarquer quelque chose de suspect : la présence des soldats de la garde royale britannique, les Welsh Guards. Vous savez ces grands soldats, habillés de rouge, avec des chapeaux noirs à poils qui doivent être épouvantablement chauds.

Continuer à faire le tour, scruter l’enceinte, avec la sensation étrange que vous ne visiterez pas Holyrood ce jour-là.

Arriver au niveau de la billetterie, et se rendre compte que le château est fermé aux visites, pour une dizaine de jours. Flûte !

Il y a baleine sous gravillon, …ou peut-être Elizabeth 2 sous chapeau ? Bingo ! Her Majesty The Queen is in residence!

Edimbourg : la reine à Holyroodhouse
Sa Majesté la Reine est à la maison. Le palais et le café sont fermés aux visiteurs le temps de son séjour. La Reine invite Lucie et Sissi au salon de thé Clarinda's !

Attendre Elizabeth 2 pour aller déjeuner

Le message est clair. Her Majesty The Queen is in residence!

Enfin, pas tout à fait. Sa Majesty The Queen n’est pas encore chez elle. Elle va en effet nous offrir le privilège d’arriver dans son carosse sa limousine.

La police est là. Elle guette quelque chose. Elle attend précisément son arrivée.

Elizabeth, deuxième du nom, va arriver d’une minute à l’autre. Des individus non identifiés entrent par une grille, sur le côté, dans l’enceinte du palais fermé aux visites. Des connaissances d’Elizabeth sûrement.

Mon ventre gronde, il est midi.

Elizabeth 2 arrive !

Soudain, nous sommes une dizaine de touristes à nous presser contre la barrière en fer, à attendre. Viendra-t-elle ? Si la police est ainsi aux aguets, l’un sur sa moto, les trois autres concentrés, ça vaut sans doute le coup de rester.

Le comité de sécurité est plutôt restreint. Je ne dénombre pas plus de 5 policiers sur les lieux. Ceci dit, qui voudrait s’en prendre à une vieille femme de 93 ans ?

La voilà qui arrive !

Arrivée discrète d'Elizabeth 2 à Holyroodhouse
Arrivée discrète d'Elizabeth 2 à Holyroodhouse

Chacun dégaine son appareil photo. Une voiture, deux voitures passent devant nous. La troisième est la bonne ! On mitraille, on mitraille !!!

La reine d’Angleterre salue les badauds, tout en continuant sa conversation avec l’autre occupante de la voiture.

Hi Elizabeth!
Hi Elizabeth!

La limousine entre dans la cour d’Holyroodhouse. Le spectacle est fini.

Pas encore remises de nos émotions, nous trouvons avec Lucie 25 livres par terre. Un petit tour à gauche, à droite… personne ne semble chercher ces billets envolés. Serait-ce un cadeau de sa majesté ? Nos estomacs nous rappellent à l’ordre : nous partons manger bien vite dans un salon de thé.

Intriguée par cette reine très célèbre, je fais, après mon retour en France, de nombreuses recherches sur le personnage.

Le destin contrarié d’Elizabeth 2

Elizabeth ne rêvait pas du trône, non. À vrai dire, elle avait même peu de chances de devenir reine lorsque son père est mort. Elle n’était que 5ième sur la liste de succession au trône.

À son grand désarroi et à celui de son époux, la mort de son père ainsi que l’abdication de son oncle, l’a plongée dans une vie de contraintes qu’elle n’aurait jamais imaginée !

C’est comment la vie de la famille royale d’Angleterre ?

Je m’improvise aujourd’hui Stéphane Bernette et vous dévoile les quelques secrets de polichinelle que j’ai appris, en débroussaillant Internet.

La vie de la famille royale est une vie de contraintes :

  • être en représentation, tout le temps.
  • Être riche, mais sans que cet argent ne vous appartienne vraiment.
  • Devoir faire Poker Face, c’est-à-dire garder une expression neutre, en public, quoi qu’il se passe, car une reine, ça ne sourit pas, pardi ! Garder le même visage hermétique, même lorsque l’on vous accuse d’être tout le temps maussade !
  • Vivre dans un grand palais froid de 775 pièces “parce que c’est la tradition”.
  • Avoir une belle-fille, Princess Diana, avec laquelle ça se passe mal, et passer pour une mégère, le jour où celle-ci divorce.
  • Avoir une belle-fille, Princess Diana, avec laquelle ça se passe mal, et passer pour une mégère, le jour où celle-ci meurt.

On ne plaint pas la famille royale, mais peut-on l’envier ? Je ne crois pas !

Ce documentaire, que j’ai boulotté avec appétit, lors d’un voyage en train, résume très bien la vie d’Elizabeth 2 :

Vous pouvez également vous tourner vers la série The Crown, qui raconte assez fidèlement sa vie.

Le film The Queen, lui, se focalise sur une période précise de sa vie, c’est-à-dire à la mort de Diana, et sur les conséquences que lui valurent son silence prolongé auprès des sujets britanniques.

Les tenues vestimentaires d’Elizabeth 2

J’ai découvert que Sa Majesté La Reine avait du goût, ou du moins, sa styliste a du goût. En effet, qui oserait porter des tenues aux couleurs des Télétubbies ? Où est passée la légendaire élégance à l’anglaise ?

La raison est simple : tenues colorées ou non, Elizabeth 2 a du style.

Les Anglais sont de toute façon connus pour avoir une approche plutôt funky de la mode. Les mauvaises langues les accuseront d’avoir mauvais goût, tout simplement.

Les tenues très colorées d'Elizabeth 2
Elizabeth en violet (Wikimedia) ; Elizabeth en jaune (par WikiImages sur pixabay.com) ; Elizabeth en rouge (par Monica Volpin sur pixabay.com) Teletubbies : stickpng.com Montage : © Sissi Voyageuse

En réalité, Sa Gracieuse Majesté doit toujours être visible, et bien visible, pour des raisons de sécurité, d’où ces habits très colorés !

Moi j’aime ce look aux couleurs vives, cette fantaisie toujours monochrome.

 

Une reine Badass !

Faire passer des messages via sa tenue vestimentaire

La reine Elizabeth, ou sa styliste, encore une fois, savent faire preuve d’une malice fort subtile.

Elles font passer des messages subliminaux, par le biais des vêtements, ou chapeaux d’Elizabeth. En effet, la reine n’étant pas autorisée à donner son avis publiquement, sur la situation politique du Royaume-Uni, ou du monde, elles ont trouvé une faille à exploiter.

Voici, par exemple, un beau chapeau (pro-européen ?), porté lors d’un discours d’ouverture du Parlement britannique, en pleine polémique sur le Brexit :

Brexit : Elizabeth 2 coiffée d'un chapeau bleu à fleurs
21 juin 2017 : discours d'ouverture du Parlement britannique | Photo : Rousseau Stefan/PA Photos/ABACA
Et vous, qu'avez-vous à dire de la monarchie britannique ? Sissi, la voyageuse curieuse...
Abonnez-vous 🙂 !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir les nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez les 53 autres abonnés

  • Post author:
  • Post published:12 décembre 2019

Sissi

Créatrice et auteur de blogs, depuis plus de 10 ans, je suis passionnée par les autres cultures et le monde animal. Je décris ici des souvenirs de voyage. Je limite mes escapades à l'étranger à 1 ou 2 par an. J'ai affronté des serpents en Australie, des wekas vindicatifs en Nouvelle-Zélande et étudié la mafia à Naples. J'ai aussi vécu dans les 4 coins de la France. Je suis aussi une rédactrice Web très investie dans la transition écologique et le développement de la sobriété numérique (https://scribby.fr)

Commenter...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.