Murano : Visiter les Ateliers des Souffleurs de Verre

Vous êtes de passage à Murano et voulez voir un souffleur de verre en action dans son atelier ? Voici une liste des souffleurs de verre installés sur l’île de Murano. Vases, chandeliers, animaux en verre… ils sauront vous émerveiller avec leur art. Ils n’adhèrent pas tous à la marque officielle Vetro Artistico® Murano, mais au moins, vous pouvez être sûr de ne pas acheter de la contrefaçon chinoise…

Murano : où visiter les véritables souffleurs de verre ?

L’île de Murano compte actuellement une quinzaine de maîtres verriers. Voici une liste non exhaustive de quelques ateliers à visiter.

Emmedue

Allez donc admirer le beau travail d’Emmedue. Ces souffleurs de verre organisent des démonstrations gratuites de soufflage de verre 🙂

Réservations :

  • info@emmeduemurano.it
  • Tel. +39 041 739503

Adresse : Calle Miotti, 12A 30141 Venezia (mais c’est bien à Murano)

Vetreria Artistica Colleoni (Murano Glass Factory)

Chez Colleoni, de grands maîtres verriers créent des objets d’art en verre. Ils sont magnifiques.  : vases, bouteilles, chandeliers, animaux…

Murano : œuvre de Colleoni
Murano : œuvre de Colleoni

Réservations

Sur leur site Web, en ligne. Visites guidées à partir de 10 euros.

Adresse

Fondamenta San Giovani dei Battuti, 12, Murano

Fornace Mian

Au Fornace Mian, vous trouverez également des objets d’art tels que des vases et chandeliers magnifiques.

Murano : œuvre de Fornace Mian
Murano : œuvre de Fornace Mian

Réservations

Les visites de l’atelier se font tous les jours, de 9 h 30 à 17 h

Adresse

Fondamenta dei Vetrai, 138
30141 Murano (VE)

Murano : acheter des bijoux en verre de Murano

Esse 2

Rendez-vous à Esse 2 où vous trouverez de très jolis colliers, bagues et boucles d’oreille.

Cette boutique adhère à la marque officielle Vetro Artistico® Murano.

Adresse

Ramo Barovier, 7 30141 Murano

De Biasi Murano

Biasi Murano propose une large collection de pendentifs, boucles d’oreille, bagues et des cadres photo !

Adresse

Fondamenta Navagero 54/b

Cette boutique adhère à la marque officielle Vetro Artistico® Murano.

Comment reconnaître le verre de Murano ?

Le verre de Murano n’est pas une marque déposée. Les grands maîtres verriers de Murano signent leurs œuvres. Si vous voulez acheter un objet en verre fabriqué à Murano, demandez à avoir un certificat d’authenticité avec le nom de l’artiste et sa signature.
 
Vous pouvez vous fier à la marque officielle Vetro Artistico® Murano qui certifie qu’un objet en verre a été fabriqué à Murano, selon les techniques traditionnelles de travail du verre. Seuls les souffleurs de verre de Murano peuvent utiliser ce label. Par ailleurs, l’acheteur peut retracer son produit grâce à l’application Original Murano glass ou en se rendant sur le site Web Murano Glass.

Évitez les objets ou bijoux certifiés Made in Italy ou Made in Venice. 

Le véritable verre de Murano a des imperfections

Les petites imperfections, que vous voyez sur un objet désigné comme étant du verre de Murano, sont plutôt bon signe. En effet, cela signifie qu’il est issu d’un travail artisanal et non pas en série ou dans un moule. Cependant, vous vous en doutez bien, les faussaires vont rattraper leur retard, si ce n’est pas déjà fait.

Le véritable verre de Murano contient des bulles d’air

Les bulles d’air sont également un gage de fabrication artisanale. En effet, la tradition des maîtres verriers de Murano proscrit l’usage du plomb dans la composition de ses objets. Or, dans les grandes cristalleries, on utilise souvent le plomb pour chasser les bulles afin d’obtenir une pureté maximale.

La lumière traverse le verre coloré de Murano

Les verriers de Murano travaillent avec différentes couches de verre fondu et coloré. Autrement dit, ils n’appliquent jamais de peinture pour colorer leur travail.

Lorsque vous observez l’objet que vous souhaitez acheter, normalement la lumière traverse le verre coloré. Cela montre que l’objet est bien constitué, à l’intérieur, de différentes couches de couleurs.

Conte-moi l’histoire du verre de Murano

La production, à Murano, a longtemps été très réglementée.

Il y a des siècles, les maîtres verriers devaient batailler pour obtenir leur licence ou même simplement pour employer des ouvriers. Par ailleurs, la République de Venise limitait la production de Murano en obligeant les verreries à respecter un congé annuel qui s’étalait de la mi-août à la mi-janvier.

L’art du verre de Murano était renommé dans toute l’Europe, au point de pousser les souverains à se rendre directement à Venise, pour commander des objets (vaisselle, vases, etc.).

En 1291, un décret interdisait formellement aux maîtres verriers de quitter Venise, sous peine de confiscation de leurs biens. La sanction pouvait aller jusqu’à la mort ! Pour la petite histoire, au XVIIe siècle, Louis XIV parvint à débaucher quelques ouvriers de Murano et à les faire venir en France. Ils furent rapidement rappelés à l’ordre par la République de Venise qui n’hésita pas à payer des agents pour exécuter ceux qui refusaient de rentrer à Murano.

Et vous, vous aimeriez fabriquer des pièces en verre soufflé ? - Sissi, la voyageuse curieuse...
Abonnez-vous 🙂 !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir les nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez les 53 autres abonnés

  • Post author:
  • Post published:20 février 2020

Sissi

Créatrice et auteur de blogs, depuis plus de 10 ans, je suis passionnée par les autres cultures et le monde animal. Je décris ici des souvenirs de voyage. Je limite mes escapades à l'étranger à 1 ou 2 par an. J'ai affronté des serpents en Australie, des wekas vindicatifs en Nouvelle-Zélande et étudié la mafia à Naples. J'ai aussi vécu dans les 4 coins de la France. Je suis aussi une rédactrice Web très investie dans la transition écologique et le développement de la sobriété numérique (https://scribby.fr)

Commenter...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.