Voyage : Mes Plus Belles Rencontres Avec Des Animaux

Je ne sais pas pour vous, mais moi, lorsque je pars en voyage, je fais toujours de belles rencontres, avec des animaux emblématiques des pays que je traverse. Aux quatre coins du globe, ces espèces endémiques, généralement de drôles d’animaux tel que le weka néo-zélandais ou le mouton irlandais, sont toujours prêts à sympathiser et à prendre la pose pour de belles photos souvenirs.

Voyage en Australie et animaux : rencontre avec le koala

Le koala vit principalement dans les forêts d’eucalyptus.

Problème : la route traverse (beaucoup trop) les forêts, en long en large et en travers. Entre la destruction de son habitat et les accidents causés par les voitures, 90 % de la population de koalas a disparu. Ils sont passés de 10 millions d’individus, il y a deux siècles, à 80 000 aujourd’hui (source : Consoblog). Voilà ce qui nous a amenés, moi et des compagnons de voyage, à visiter un hôpital pour koalas, à Port Macquarie (NSW), en Australie. Ces koalas ne pourront pas réintégrer leur habitat naturel, pour une bonne partie d’entre eux.

OZ : hôpital pour koalas à Port Macquarie
OZ : hôpital pour koalas à Port Macquarie

Le koala, cet animal étonnant

Comme le chat (et le chien, bien plus qu’on ne le dit), le koala dort des heures. 19 heures par jour. Là, je crois qu’il bat le chat ! Cependant, ils ont la même espérance de vie. Le koala appartient à la même famille que le kangourou et il ne vit qu’en Australie. L’eucalyptus est toxique pour la plupart des animaux, en raison de la présence de phénol. Le koala possède un génome particulier, qui lui permet de repérer les feuilles les moins concentrées en substances toxiques et à mieux les digérer. Le koala a toujours l’air “stone” parce qu’il passe beaucoup de temps à digérer son repas, qui est très peu énergétique. Il consacre le reste de son temps à dormir.

Australie : rencontre avec un python pas comme les autres

J’ai passé quelques semaines, en HelpX, dans un camping. C’est ainsi que j’ai rencontré Monty. Il s’agissait d’une dame python qui vivait sa petite vie, tranquillement, sous le toit des sanitaires, et sous d’autres toits (eh oui, il semblerait que les serpents aiment jouer à chat perché). Nous la voyions parfois en déplacement dans le camping.

Voyage et rencontres : Monty, python diamant, en Australie
Voyage et rencontres : Monty, python diamant, en Australie

Quand ta route croise celle du cacatoès à huppe jaune

À quoi ressemble le pigeon australien ? À une espèce de perruche jaune, très sympathique. Au moins, le “pigeon” australien a le mérite d’être joli, et d’avoir l’air moins bête que nos pigeons européens.

Cacatoès à huppe jaune ou le pigeon australien
Cacatoès à huppe jaune ou le pigeon australien

La rencontre avec un mouton en Écosse (île de Skye)

Rush Hour in Scotland! Ça ne vous dit rien ? On a tous reçu une carte postale comme celle-là.

On apprécie toujours en Irlande, ou en Écosse de voir ces moutons qui vivent leur vie, tranquillement, sans se préoccuper de vous. Ainsi, il est toujours très étonnant de voir un mouton s’intéresser à soi ! Oui, oui. Il reste à te dévisager, l’air de dire “Vous cherchez quelque chose ?”. À moins qu’il se sente menacé ?

Nous sommes restés ainsi à nous dévisager 5 bonnes minutes.

Voyage et rencontres avec adorables moutons

Rencontre avec les goélands voyageurs

Qu’y a-t-il de plus impoli qu’un goéland affamé, pourrait-on se demander ? Ça hurle au-dessus de la mer, ça fond sur ton sandwich ou pire, ça défèque sur tes cheveux. Je crois qu’on a tout faux, à propos des goélands. Il en existe des très posés, très civilisés, qui se prendront volontiers au jeu de la photographie, joueront aux amuseurs publics sans ciller. Voyez plutôt, à Rome, en Italie : 

Voyage et rencontres : le goéland qui faisait la fête aux touristes

 Cependant, nous constaterons que le goéland peut aussi se montrer beaucoup plus pépère. C’est ainsi que l’on trouve, dans les Highlands écossaises, des goélands qui se ménagent une petite sieste, à l’abri des humains, mais tout en profitant de leur bruyante compagnie : 

Voyage et rencontres : goéland fainéant

Rencontrer le macaque de Barbarie, en vacances

C’est dans le Lot, à Rocamadour, que j’ai pu approcher de près…le macaque de Barbarie. Encore une espèce en voie de disparition. Originaire du Maroc et de l’Algérie, les macaques sont, entre autres, prélevés dans leur habitat naturel pour servir de compagnon à l’homme. Rageant. Il reste moins de 10 000 individus au nord de l’Afrique.

Rencontre du 3ième type, avec le macaque de Barbarie, en France
Rencontre du 3ième type, avec le macaque de Barbarie (en voie de disparition), en France

Rencontres en voyage : ceux qui dorment

Voyage et rencontres en Sicile : farniente au soleil, comme un chien italien
Voyage et rencontres en Sicile : farniente au soleil, comme un chien italien

En Italie, de toute évidence, il ne faut pas déranger le chien qui dort, sur l’heure de midi. Où l’ai-je rencontré ? À Salemi, lors d’un voyage en Sicile !

Chat norvégien

N’oublions pas nos principaux complices, les animaux de compagnie, toujours prêts à nous suivre dans nos balades ou autres rêveries devant un écran. C’est pourquoi je mets à l’honneur notre meilleur ami, j’ai nommé le chat. Lors d’un voyage en Norvège, avec des copines, nous avons tenté d’établir le dialogue avec le lointain cousin, poilu et touffu, du chat sicilien, j’ai nommé le chat norvégien. Ce dernier était confortablement endormi sur une banquette. Il ne semblait pas apprécier notre arrivée. Qui aimerait être réveillé par des voix aiguës et surexcitées de touristes, et par le bruit de leurs chaussures de randonnée sur la moquette ?

Voyage et rencontres avec des animaux étonnants : le chat norvégien
Voyage et rencontres avec des animaux étonnants : le chat norvégien

Nouvelle-Zélande : rencontre avec le weka

Je courais après les kiwis, en Nouvelle-Zélande, mais c’est un weka qui vint à moi. Plutôt effronté, l’oiseau rare se lança à ma poursuite lors d’une randonnée dans le Nelson Abel Tasman National Park. 

Ami Weka, un peu flippant quand même...
Ami Weka, un peu flippant quand même...

Cet étrange volatile saura toujours comment vous soutirer quelque chose à manger. Il est très très curieux et apprend vite.

Les Maoris tiennent le weka en haute estime, en raison de son intelligence et de sa haute adaptabilité. De plus, il n’a peur de rien. Eh oui, la poule maori (comme l’ont surnommé les Européens) n’a pas d’ennemis, sauf le chien ! Voici un proverbe maori assez parlant :

quand le Weka brise un piège, il ne reviendra pas

Les maoris

Si vous voulez en apprendre plus sur le kiwi et sur le weka, c’est par ici…

Wanaka ou l’amitié avec un chat

Peu de chats, en Nouvelle-Zélande, ou alors, j’en ai croisé très très peu. En tout cas, les rares rencontres ont été plutôt chaleureuses. Voici une adorable boule de poil, féline, croisée le matin, alors que je buvais mon thé sur la terrasse de mon auberge de jeunesse, devant le lac Wanaka…

Voyage et rencontres : chat néo-zélandais à Wanaka
Voyage et rencontres : chat néo-zélandais à Wanaka
Et vous, quelles rencontres étranges avez-vous fait, avec des animaux, à l'étranger ? Racontez ! Les commentaires sont ouverts :)- Sissi, la voyageuse curieuse...
Abonnez-vous 🙂 !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir les nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez les 53 autres abonnés

  • Post author:
  • Post published:12 novembre 2019

Sissi

Créatrice et auteur de blogs, depuis plus de 10 ans, je suis passionnée par les autres cultures et le monde animal. Je décris ici des souvenirs de voyage. Je limite mes escapades à l'étranger à 1 ou 2 par an. J'ai affronté des serpents en Australie, des wekas vindicatifs en Nouvelle-Zélande et étudié la mafia à Naples. J'ai aussi vécu dans les 4 coins de la France. Je suis aussi une rédactrice Web très investie dans la transition écologique et le développement de la sobriété numérique (https://scribby.fr)

Commenter...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.